Dis-moi; mon père!

 

Que si tu me revois

Tu me serreras dans tes bras

Tu me diras des mots tendes me réchauffant du froid

Et que tu ne pourras jamais t’en passer de moi

 

Dis-moi; mon père!

 

Que personne ne prendra ma place

Après des années qui passent

Et des souhaits qui se cassent

Je resterai ton remède efficace

 

Dis-moi; mon père!

 

Que tu es fière de moi

Même si j’ai grandi sans toi

Dans une jungle ou il ya des chiens qui aboient

Dire, je me suis affaiblie plusieurs fois

 

Dis-moi; mon père!

 

J’ai hâte d’écouter ta voix

Qui me console au sein ces bois

Me guérissant des blessures dévorées d’un sang froid 

Je dévierai mon récent chemin, ma vie et ainsi ma loi

 

Dis-moi; mon père!

 

Si oui,

Je creuserai la terre sans plainte

Je toucherai la lune sans crainte

Et mon amour immortel,

Te dira ; je suis éternellement près de toi

 

Halima DAHER